Suivez et commentez l'actualité en temps réel. Postez les toutes dernières informations du jour...

Envie de connaître l'actualité en France et dans le Monde en temps réel AVANT leur publication par les agences de presse ? Envie de participer à la publication de l'information de dernière minute ?
Rejoignez notre communauté consacrée à l'actualité générale !

En vous joignant dès aujourd'hui à notre communauté, vous gagnez 500 points supplémentaires de bonus !



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous recherchons des rédacteurs pour l'actualité quotidienne en France
et dans le monde. inscrivez-vous et contactez-nous !
Envie de connaître l'actualité en France et dans le Monde en temps réel
AVANT leur publication par les agences de presse ? Envie de participer
à la publication de l'information de dernière minute ? Rejoignez notre forum
consacré à l'actualité générale ! inscrivez-vous ici

Partagez | 
 

 Noyade à Valenciennes : quelle est la part de l'inconscience ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas-Martin
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Points : 6276
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 36
Localisation : Paris

MessageSujet: Noyade à Valenciennes : quelle est la part de l'inconscience ?   Mer 6 Juil - 12:14


Les plongeurs ont dû attendre l'arrivée de perches lumineuses pour éclairer le lieu du drame. PHOTOS « LA VOIX »

Y avait-il « intention de donner la mort ou de tuer » de la part de l'adolescent de 15 ans qui a poussé William Belaïdi à se jeter dans le canal de l'Escaut, alors qu'il ne savait pas nager ? Le drame qui secoue la famille et les amis de la jeune victime n'en apparaît pas moins comme terriblement incroyable et bête : le jeu était d'évidence mortel.

Une famille effondrée, un petit de quatre ans qui tient la photo du disparu dans sa main et interroge sur l'absence de son grand frère... Le dramatique épisode qui a coûté la vie à William Belaïdi, laisse perplexe. Les jeunes du quartier n'avaient-ils pas mesuré la vulnérabilité de leur camarade ?

N'avaient-ils pas conscience de la dangerosité de ces berges abruptes, impossibles à remonter à moins de savoir nager jusqu'à l'échelle la plus proche ?

Et encore... Lundi soir, le canal était calme, selon le responsable des voies navigables qui avait été appelé sur place. D'ailleurs les trois péniches qui sont passées, après la noyade de William, n'ont pas provoqué de gros mouvements d'eau. Ce qui a permis aux plongeurs de retrouver rapidement le corps de l'enfant, vers 0 h 20, mardi.

Pendant un moment, en début de soirée, les secours ont eu l'espoir qu'il ait pu atteindre l'échelle à une bonne vingtaine de mètres de l'endroit où il a plongé et qu'il se soit caché pour échapper à l'instigateur du terrible jeu. Selon le témoignage des enfants entendus dans cette affaire, l'adolescent de 15 ans a insisté pour que William accepte son chantage. Il aurait même bloqué son vélo, retrouvé sur l'herbe à deux pas de la berge.

Le procureur de la République, Marie-Madeleine Alliot, assistée du substitut Delattre, a bien réaffirmé lors d'une conférence de presse hier après-midi, qu'un seul mineur allait être présenté au juge d'instruction. Le petit de 10 ans, qui avait dès lundi soir été confié à ses parents après avoir été entendu par les enquêteurs, a été mis hors de cause. Tout comme les deux jeunes de plus de 13 ans tout de même gardés à vue. L'enquête ne fait que commencer.

Une marche silencieuse partira du faubourg de Cambrai, rue du Fort Douaumont, jeudi 7 juillet à 14 h.


Source : La Voix du Nord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlons.forumgratuit.org
 
Noyade à Valenciennes : quelle est la part de l'inconscience ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Quelle machine à pain choisir ?
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Quelle marque choisir pour la toilette de bébé???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: En France-
Sauter vers: