Suivez et commentez l'actualité en temps réel. Postez les toutes dernières informations du jour...

Envie de connaître l'actualité en France et dans le Monde en temps réel AVANT leur publication par les agences de presse ? Envie de participer à la publication de l'information de dernière minute ?
Rejoignez notre communauté consacrée à l'actualité générale !

En vous joignant dès aujourd'hui à notre communauté, vous gagnez 500 points supplémentaires de bonus !



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous recherchons des rédacteurs pour l'actualité quotidienne en France
et dans le monde. inscrivez-vous et contactez-nous !
Envie de connaître l'actualité en France et dans le Monde en temps réel
AVANT leur publication par les agences de presse ? Envie de participer
à la publication de l'information de dernière minute ? Rejoignez notre forum
consacré à l'actualité générale ! inscrivez-vous ici

Partagez | 
 

 Georges Tron mis en examen pour viols et laissé en liberté sous contrôle judiciaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Expensions
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
avatar

Messages : 46
Points : 5938
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 33
Localisation : île-de-France

MessageSujet: Georges Tron mis en examen pour viols et laissé en liberté sous contrôle judiciaire   Jeu 23 Juin - 5:09


Georges Tron, le maire de Draveil et ancien secrétaire d'Etat à la fonction publique, a été mis en examen mercredi pour viols et a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire, a annoncé son avocat, Me Olivier Schnerb. George Tron a également été placé sous le statut de témoin assisté pour une affaire d'agression sexuelle, a-t-il précisé. L'une de ses adjointes de la mairie de Draveil a été mise en examen pour "certains faits" et placé sous le statut de témoin asssisté pour d'autres, a déclaré son défenseur, Franck Natali. Les faits sont passibles de la cour d'assises, la peine encourue allant jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.

Les deux juges d'instruction désignés ont suivi en grande partie les réquisitions du procureur d'Evry, Marie-Suzanne Le Quéau, qui demandait que Georges Tron ne puisse rencontrer ni les victimes présumées ni les témoins déjà entendus, dont des employés de sa mairie de Draveil. "La seule obligation c'est de ne pas rencontrer les protagonistes", a précisé Me Olivier Schnerb, pour qui "le fait d'être mis en examen n'a jamais fait le moindre coupable." L'élu UMP était en garde à vue depuis lundi à Versailles sur la base des accusations de deux anciennes employées de sa mairie. Marie-Suzanne Le Quéau a souligné que les victimes ont "confirmé la mise en cause de Georges Tron et Brigitte Gruel" mais que certains témoins avaient déposé "à charge" et d'autres "à décharge". Une information avait été auparavant ouverte pour "agressions sexuelles et viols en réunion et par personne ayant autorité" dans le cas de Georges Tron.

L'ancien membre du gouvernement a jusqu'à présent contesté les accusations portées contre lui. "C'était sa position pendant sa garde à vue. Il dément toute relation de nature sexuelle, même consentie", a expliqué Marie-Suzanne Le Quéau. L'avocat de Georges Tron a confirmé que son client avait rejeté toutes les accusations.

Il les a imputées publiquement, avant son passage à l'hôtel de police, à une volonté de vengeance des employées en question, sanctionnées selon lui pour malversations ou insuffisances. Après son départ du gouvernement, Georges Tron reviendra automatiquement à l'Assemblée à son ancien poste de député le 29 juin, avec une immunité parlementaire qui empêche toute mesure coercitive telle que contrôle judiciaire ou détention, sauf autorisation du bureau de l'Assemblée. S'il est sous contrôle judiciaire ou en prison, cette immunité ne sera plus valable.

Georges Tron a présenté le 29 mai sa démission du gouvernement, qui avait agi rapidement pour en finir avec une affaire embarrassante après l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol aux Etats-Unis. Les deux anciennes employées municipales expliquent avoir subi des abus sexuels commencés avec des séances de massage. Pour la procureure les témoignages des deux plaignantes, âgées de 34 et 36 ans, sont "cohérents" et "corroborés sur certains points par des éléments extérieurs". L'adjointe de Georges Tron aurait participé selon les accusatrices à ces séances. Une ancienne attachée parlementaire de Georges Tron a livré un témoignage de nature à en faire une "victime" même si elle n'a pas porté plainte.


Source : Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Georges Tron mis en examen pour viols et laissé en liberté sous contrôle judiciaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créteil : Un enseignant mis en examen pour pédophilie.
» Un fabuleux Noël à tous les laissés pour compte de cette grande fête !
» Examen probatoire pour l'OPJ, farce, filtre, ou sommes nous vraiment évalué ?
» Un père reçoit une contravention pour avoir laissé sa fille uriner sous un arbre
» Hépatite B: des responsables de laboratoire mis en examen pour "tromperie aggravée"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: En France-
Sauter vers: